Point rencontre n°01 – 2017/2018

Question Socios Nancy : Est-ce que le club est toujours courtisé par des investisseurs étrangers et est ce que M. Rousselot est toujours vendeur ?

Réponse Romain Terrible : Le Club n’a jamais cessé d’être courtisé, même après notre descente en ligue 2. Il bénéficie d’une belle notoriété, d’un budget maitrisé et de nombreux atouts. Cela reste une volonté et une priorité souhaité par Jacques ROUSSELOT afin de pérenniser l’institution sur le long terme. C’est également l’opportunité de voir l’ASNL évoluer dans des autres sphères.

_____________________________________________

Question : Où en est-on des partenariats avec les autres clubs lorrains (SAS Epinal,…) ? Une évolution concrète est-elle prévue dans ce domaine ?

Réponse : Il y a une dizaine de clubs avec lesquels avec nous avons des accords notamment en terme de recrutement. En témoigne l’arrivée de BASSI pour sa dernière année de formation, venant du SAS EPINAL.

_____________________________________________

Question :Est-ce que l’ASNL est toujours partenaire du Grand Nancy Handball ? Et si oui, ce partenariat peut-il se concrétiser par un rapprochement structurel ?

Réponse : En plus d’être l’un de ses partenaires principaux, nous sommes également actionnaire à hauteur de 15 %. Cela se concrétise à l’heure actuelle par de la prestation de services par l’intermédiaire de nos filiales.

_____________________________________________

Question : Pouvez-vous améliorer la qualité de service aux buvettes ? En effet je ne trouve pas ça normal de devoir attendre 15-20mn pour être servi ou juste passer commande. Pourquoi aussi il n’y a qu’une caisse ouverte dans chaque buvette, n’est il pas possible de mettre 2 caisses pour les commandes ? Bref ce nouveau service de buvette n’est pas digne d’un club professionnel.

Réponse : Un audit vient d’être réalisé par la ligue à ce sujet. Certaines recommandations suivront.
La plupart des buvettes sont équipées de deux à trois caisses en comptant le rechargement.
Le club a toutefois demandé à son prestataire « AB RESTAURATION » de bien vouloir procéder à une profonde remise en question dans son organisation et son fonctionnement.

_____________________________________________

Question : Peut-on faire du neuf avec du vieux ?
- Pourquoi dites vous que tout est compliqué ? n’est-ce pas votre métier de gérer un budget, recruter des joueurs, construire une équipe, obtenir des résultats ?Réponse : C’est plus compliqué car nous sommes presque 20 équipes maintenant à jouer le maintien ou la montée. Le niveau s’est considérablement nivelé ces dernières années. Il existe donc une concurrence plus forte avec des moyens pour autant très limités, surtout en ligue 2. Sans parler de la concurrence étrangère.

- est-ce que quelque chose est prévu pour le team building et améliorer le fighting spirit et la cohésion de cette équipe qui fait défaut depuis un an et demi ? (Stage commando, psy…)
Réponse : Ce type d’actions existe déjà. Le coach y apporte beaucoup d’importance. Elles seront donc certainement bien plus récurrentes dès à présent. La présence de nombreux joueurs issus du centre peut également être très bénéfique.

_____________________________________________

Question : Dans l’attente d’un sponsor maillot, ne pouvez-vous pas mettre un logo ou une devise (Centre de formation Michel Platini, les noms des associations de supporters, le nom de « Nancy »,…) car ce maillot vierge ne ressemble à rien.

Réponse : 5 emplacements sur 8 sont déjà pourvus. Cela démontre bien de tout l’intérêt que certains annonceurs ont pour notre Club. Nous ne pouvons que nous en réjouir !
Nous nous laissons encore jusque fin octobre pour finaliser certaines pistes en cours. Pour en témoigner nous venons seulement de reconduire avec ROZANA pour l’équipe féminisme. D’où l’intérêt de laisser vacant l’emplacement afin qu’un futur sponsor puisse mieux se projeter.
Un peu de patience donc. Le cas échéant nous envisagerons une autre suite pour la fin de saison.

_____________________________________________

Question : pourquoi Malonga s’est vu refuser l’autorisation de s’entrainer en forêt de Haye ? Nous l’avions vendu 1.3 millions d’euros ce qui nous avait permis de combler une partie du déficit de l’époque. Ce petit geste envers lui ne coûtait rien…

Réponse : Pour les raisons évoquées dans la presse. Il y a aujourd’hui déjà beaucoup d’anciens joueurs en reconversion, formation et autres sur site.
La priorité à l’accessibilité des équipements, entraineurs, préparateurs physique doit être donnée à l’équipe professionnelle, Centre de formation et école de Foot.
Je me permets de rappeler qu’un grand nombre d’anciens joueurs composent le staff du Club actuellement. D’autres ont été relancés. Le Club a donc dans la limite de ses possibilités toujours répondu présent.

FacebookTwitterMore...