La saga des logos de l’ASNL

 

Dans les monde du football, on identifie d’abord les clubs par leur maillot, mais aussi par leur emblème. Les fondateurs de l’AS Nancy-Lorraine l’avaient bien compris, et souhaitaient que le logo du club reprenne l’emblème de la ville : le chardon. Et comme l’ASNL, pour voir le jour, avait choisi de s’appuyer sur le club amateur de l’AS Lorraine, qui jouait en blanc et rouge, les promoteurs du club dessinèrent en 1967 un superbe chardon rouge aux contours irréguliers et aux épines acérées, symbolisant au mieux la devise de Nancy : « Non inultus premor » (« Qui s’y frotte s’y pique », appelée à devenir également la devise du club).

Entre 1970 et 1971, ce logo enregistre une première modification : le chardon rouge demeure, mais il gagne en symétrie et voit ses contours arrondis. Cette version du logo va bien vite occulter la version originelle et rester dans la mémoire des supporters nancéien comme LE logo emblématique du club.

Lorsqu’en 1994, Jacques Rousselot prend les rênes d’une ASNL financièrement exsangue, ce spécialiste du marketing décide de doter l’ASNL d’une nouvelle devise (« La rage de réussir »… avec un renard pour mascotte) et d’un nouveau logo. Ce dernier n’est pas une réussite : non seulement le symbole du club, coincé entre le N et le L du sigle, ressemble davantage à une ombrelle qu’à un chardon, mais prend aussi de grandes libertés avec l’identité graphique du club, le bleu devenant la couleur dominante. Certaines mauvaises langues feront d’ailleurs remarquer que ce logo n’est pas sans rappeler celui de Leclerc, dont Jacques Rousselot dirige à l’époque plusieurs centres.

Il faudra douze années au président de l’ASNL pour revenir aux fondamentaux de l’histoire du club et adopter un emblème plus conforme à son identité. Le nouveau logo, dévoilé à la fin de la saison 2005-2006, renoue tout à la fois avec le rouge et le blanc, le chardon et la devise originelle « Qui s’y frotte s’y pique ».

En 2013, le club adopte un cinquième logo – celui que nous connaissons aujourd’hui – qui se rapproche encore un peu plus de son identité et qui présente d’ailleurs de solides points communs avec le deuxième. La devise demeure inchangée, et l’une des nouveautés les plus marquante est l’apparition des deux bandes rouges qui étaient apparus sur les maillot au lendemain de la victoire en Coupe de France en 1978.

Les différents logos

La saga des maillots en PDF

Saga logo ASNL

Retour à la page précédente

FacebookTwitterMore...